Petite semaine Londonienne

De retour en France depuis moins de 48 heures, je vous propose une petite virée Londonienne en quelques points. Cette semaine a été très riche en mauvais temps et en ciel gris mais ça reste Londres, une ville pleine de charme.

Je n’ai pas énormément visité, je connais déjà bien Londres (j’y ai vécu 6 mois) alors pour l’occasion, j’ai profité de cette semaine pour pendre le temps de me promener et d’apprécier les moments avec mes amis.

Tea time & Food party

L’un de mes plaisirs là bas a été d’aller aux restaurants et cafés avec mes amis. A Londres, on y trouve toutes les spécialités possibles à des prix plutôt raisonnables quand on sait où aller et c’est délicieux.  Voila un petit aperçu de ma semaine gustative : thé sur Edgard Road – Restau indien à la City – Petite pause thè à La Brioche (Sheperd’s bush) – KFClondon2

Borough Market

Un marché destiné à la nourriture, on y trouve de tout : salé, sucrée, spécialités anglaise et étrangère. Pratiquement tous les stands proposent des dégustations, un vrai régale.

London Borough Marketlondon3

St Katharine Docks

Un « port » en plein milieu de la City. C’est dépaysant, ça change du cadre hyper moderne du quartier. On y trouve beaucoup de bateaux de luxe, quelques répliques d’anciens navires et un Starbucks. Il est tout mignon, c’est définitivement mon préféré :)

St Katerine Doc

St Katerine Doc

IMG_7552

IMG_7550

British Museum

C’est un musée immense qui, je pense, nécessite bien une journée complète pour être entièrement visité. Personnellement, j’avais déjà visité la section asiatique et durant ce séjour, j’ai fait la partie consacrée à l’Egypte ancienne. C’était sympa surtout que cette fois-ci, il n’y avait pas trop de monde et j’y ai fait une charmante rencontre 🙂

IMG_7577

IMG_7578

IMG_7586

IMG_7639

Fashion Week

J’étais vraiment ravie d’y aller mais malheureusement rien ne s’est passé comme prévu. Un mauvais temps terrible et des problèmes de transport on rendu impossible d’y aller. On était éprouvée avant même d’avoir fait quoi que ce soit et on a finit bien au chaud à se sécher dans un Costa Coffee.  Avant de partir à l’aventure, j’avais pris en photo ma tenue. Je la voulais oriental et sophistiquée.

london

Voila, j’espère que vous avez apprécié cette balade en quelques photos. Je compte bientôt proposer une série d’article sur Londres et ses magasins incontournables (selon moi).

A bientôt, Kara

Publicités

Choisir son logement CROUS

Pour tous les étudiants boursiers et/ou à la recherche d’un logement, il est temps de saisir son Dossier Social Étudiant pour l’année 2015/2016.

Le CROUS, THE bon plan

Les loyers ne sont pas cher, les charges telles que l’électricité et le chauffage sont souvent incluses, les appartements sont meublés, il n’y a pas de frais de dossier (juste une caution pour réserver le logement) et encore mieux, il n’y a pas de taxe d’habitation à payer !

Moi-même, je réside dans une résidence étudiante sur le campus de Pessac, la résidence François Mauriac.

François Mauriac, une bonne résidence

Elle est flambant neuve (ouverte depuis 2 ans), les loyers sont abordables (T1 = 342€, prix sans APL) et les charges sont incluses. La résidence se situe sur le campus universitaire près de Bordeaux Montaigne et Montesquieu et est équipée d’une laverie (et ça, ça fait plaisir !).

Je suis dans un T1 (22m²), c’est un petit studio très bien agencé, il y a pleins de rangements et c’est parfait pour une seule personne. Le frigo et les plaques sont fournis. Je suis à 3 minutes de l’arrêt de tramway, à 7 minutes à pied de ma fac (Bordeaux Montaigne) et 15 minutes en tram du centre-ville Bordelais : au top !

Il y a bien quelques points noirs :

– un réseau WIFI parfois défaillant, mais il y a une maintenance téléphonique facilement joignable et les interventions ont lieu maximum dans les 48H ; autrement, le réseau est bon.

– le visiophone ne sert à RIEN. On a un joli interphone avec vidéo comprise pour voir son interlocuteur qui n’est relié à rien donc il ne marche pas.

Mais malgré cela, je considère que c’est une très bonne résidence, c’est la meilleure où j’ai résidé jusque-là. J’en ai connu pas mal : à Poitiers (Marie-Curie), La source (Orléans), Village 2 (Pessac) et Emile Durkheim (Pessac).

L’exemple de la mauvaise résidence

Les résidences CROUS ça peut paraitre être PARFAIT mais attention ! Il faut se méfier de certain logements qui selon moi sont des catastrophes sanitaires. J’ai mis une fois les pieds au Village 2, dans la résidence d’un pote et je n’irai plus jamais. Il y avait une tapisserie de moustiques sur le plafond du couloir (c’était noir !) et dans la salle de bain commune mais surtout le pire reste pour moi les CAFARDS ! OMG ! Il y en avait PARTOUT, sous l’évier, sur le lit, sur les meubles, dans les vêtements et ces petites bêtes s’immiscent même dans la nourriture ! Le seul avantage qu’ont ces logements, c’est leur prix : un peu plus de 100€ sans les APL/ALS.

Lorsqu’on a emménagé dans une résidence, c’est très difficile de faire une demande pour changer de résidence car toutes sont pleines. C’est pourquoi je vous conseille d’être vigilant lors de vos choix de résidence. Privilégiez les structures neuves ou rénovées et fuyez les chambres traditionnelles. Les premiers arrivés sont les premiers servis, n’attendez pas l’échéance pour faire votre demande !

Si vous avez des questions sur les résidences ou que vous souhaitez nous faire partager votre expérience, n’hésitez pas 😉

Vous avez jusqu’à fin avril pour les dossiers ; Bonne chance !

Kara

image : cour intérieure résidence François Mauriac

London’s Fashion week

Par où commencer ?  Pour mon premier article, j’avoue avoir longtemps hésité, en tant que femme, étudiante et amoureuse d’art et de culture, c’est un choix difficile. Et puis finalement, j’ai fait un choix : la Fashion Week de Londres ! J’ai tellement hâte d’y être que ça tombe sous le sens d’en parler en premier.

Je pars le 21 février à Londres et j’y reste 1 semaine. J’y vais pour voir des amis et parce que cette ville me manque. Et comme me l’a justement fait remarquer l’une de mes amies, je débarque en plein milieu de la semaine de la mode. C’est l’occasion rêvée pour nous de tenter  l’incruste dans l’un des plus grands événement fashion de l’année et de se taper un bon délire.

Dimanche 22 février, on va essayer, je ne sais comment, de se faire une entrée. J’en ris d’avance. J’avais l’habitude de forcer le passage devant n’importe quelle entrée payante, quand j’habitais à Londres, pour des raisons économiques (au pair girl means poooor girl !!) et aussi parce que c’était tellement drôle de négocier avec des gorilles, de jouer les petites frenchies perdues. Bref, pas froid aux yeux.

Pour cette « mission », on sera 3 filles, 3 françaises. L’idée serait d’avoir un look complètement WTF pour se faire remarquer, coller au contexte. Je n’ai pas encore trouvé ce que ça sera pour moi mais, j’espère avoir un peu d’aide de votre part ; )

J’y reste donc une semaine, assez de temps pour, qui sait, me lancer quelques défis ? J’y suis totalement ouverte 😀

A bientôt, Kara

Images : un véritable bonheur de contempler les œuvres de Zuhair Murad – Fashion Week de Paris –  Printemps/Eté 2015